le sevrage tabagique permet de prévenir la chute prématurée des dents
  Le sevrage tabagique permet aux fumeurs de prévenir la chute prématurée des dents à laquelle leur risque accru de la maladie parodontale les expose, indiquent les résultats d'une étude Britannique parue dans le "Journal of Clinical Periodontology".

Si les risques pulmonaires, cardiovasculaires et cancéreux liés au tabagisme sont désormais bien connus, les méfaits du tabagisme sur la santé bucco-dentaire sont moins fréquemment évoqués. Pourtant, les fumeurs sont six fois plus susceptibles que les non-fumeurs de développer des maladies des tissus de soutien des dents (gencive, ligament et os alvéolaire).
si aucun traitement n'est entrepris, la chute est inéluctable.

cette étude est la première à démontrer que le sevrage tabagique, associé à un traitement adapté permet de restaurer la santé gingivale indiquent Philip Preshaw et ses collègues de l'université de Newcastle upon Tyne. ils démontrent que les fumeurs devraient arrêter de fumer maintenant s'ils veulent augmenter leurs chances de conserver leurs dents à un âge avancé.

Journal of Clinical Periodontology, août 2005, vol.32, n° 8, p. 869-879