Sommes nous parfois, seuls parce qu’on le veut, ou parce qu’on a pas pu être en compagnie du monde extérieur ?

Certains de nous vont dire, que le fait qu’ils soient seuls, était un choix dans un but de persévérer dans leurs domaines et que c’était un moment important pour réaliser leurs exploits sur tous les plans, que c’est une occasion de se retrouver face à soi-même, de s’autocritiquer, d’énumérer ses défauts, ses qualités afin d’essayer de s’améliorer jour après jour en surmontant toutes les failles qu’on a détecté.

Oui tout ça c’est vrai mais si on cherche à persévérer, à être meilleur on le fait par rapport à qui ? bien sûr, par rapport à d’autres personnes qu’on a confronté pendant notre vie et qui nous ont marqué par un côté ou à un autre.

Donc même pendant le périodes les plus intimes de notre solitude, on n’est jamais seuls, et qu’on pense toujours à une ou plusieurs personnes.

Asma el aarkoubi